Qu'avez-vous envie de voir ?
S'inscrire à  la newsletter
Affichage :
Trier par :
Dans leur combat pour l’égalité, la reconnaissance et le respect que mènent de nombreuses femmes à travers le monde, certaines ont choisi de le faire à travers la musique, l’engagement politique, ou l’action militante. Jena, jeune étudiante en marketing a décidé elle de mettre les gants et monter sur un ring. Ou plutôt rentrer dans une cage. Car Jena pratique le MMA (mixed martials arts) ou free-fight, l’une des disciplines les plus violentes du monde de la boxe. Surtout, Jena vit au Liban, un pays dirigé, contrôlé par et pour les hommes. Alors que certaines de ses camarades de classe rêvent d’une vie bien rangée au côté d’un mari riche, elle veut décider de son avenir débarrassé de toutes contraintes...
A Peyrelevade, petit village de Corrèze de 800 habitants, les migrants venus du Nigeria, d’Irak ou du Kosovo sont devenus le moteur de la vie locale. Commerces, troquets, écoles mais aussi et surtout le club de foot. Grâce aux réfugiés, l’équipe de Peyrelevade connait une seconde vie. Du sang neuf qui permet de gagner des matchs mais aussi de lutter contre les préjugés. L’une des nouvelles stars du club s’appelle Abi. Arrivé du Nigeria, il y a six mois, il a fait une demande d’asile et rêve d’une carrière de footballeur. Accueillir des réfugiés est une tradition à Peyrelevade. Dans les années 80, le village avait déjà accueilli des Kurdes et des Cambodgiens.
Aux États-Unis, des enfants meurent faute de soins médicaux. Leurs familles font partie de communautés religieuses adeptes de la Foi Guérisseuse. Pour elles, seule la prière et Dieu doivent soigner ses membres. Interdiction de consulter un médecin. Au sein de ces communautés, le taux de mortalité est deux à trois fois plus élevé que la normale. Aujourd’hui, il existe vingt-cinq communautés et un peu moins d’un million de personnes qui pensent pouvoir être guéries par leur foi et la puissance de la prière. Une pratique qui a entraîné de nombreux décès évitables. Pourtant, les parents responsables de ces négligences médicales ne peuvent pas être poursuivis. Depuis les années 1970, deux articles présents dans les lois de la moitié des états protègent ceux qui pensent que la Foi seule peut guérir. Actes criminels envers les enfants, non-assistance et homicides involontaires, ces agissements sont protégés. Au nom de la liberté religieuse. D’anciennes victimes de ces églises sectaires se sont organisées et dénoncent à travers le pays des faits similaires : coercition, isolement, niveau élevé de mortalité infantile. Leur but : faire changer les articles de loi responsables de ces morts évitables et protéger les plus jeunes.
De :
« Des voleurs, des violeurs, des criminels », jamais une communauté n’a été à ce point la cible d’attaques violentes et répétées de la part d’un président des États-Unis ! Cette communauté trainée dans la boue, c’est celle des Mexicains, celle pour laquelle Donald Trump a promis de bâtir un mur pour stopper son arrivée sur le territoire américain. Pire, le sémillant Donald a également annoncé qu’il voulait abroger le DACA, une loi voulue par son prédécesseur à la Maison Blanche et qui proposait de naturaliser tous les jeunes immigrés Mexicains et Latinos entrés clandestinement avec leurs parents aux États-Unis dès lors qu’ils pouvaient justifier d’un emploi ou d’un cursus scolaire. Trump voudrait en renvoyer 800 000 au Mexique, ce pays que la plupart d’entre eux ne connaissent qu’à travers les séries TV !
De l'investigation, des portraits et du lifestyle, voilà ce qu'est Spicee ! Un nouveau média actuel vous présentant des reportages et des documentaires sur divers sujets. Des Américains qui ont voté Trump (Welcome to Trumpland) au parcours d'une jeune boxeuse au Liban (Out of the Cage) en passant par un portrait de champion de motocross (Gladiator), Spicee, c'est bon quand ça pique !
De :
Grandir et apprendre au rythme de la nature. C’est dans l’enceinte du collège Pierre Mendès-France que la plus grande ferme urbaine a installé ses plantations au coeur du béton parisien. Avec ses 4500m2 de maraîchages, le jardin géré l’association Veni Verdi est un lieu d’apprentissage et d’espoir pour les jeunes de l’établissement en zone prioritaire. Le documentaire de Michèle Foin suit deux ados : ils s’appellent Mohamed et Ernesto, habitent le quartier et s’impliquent fidèlement dans l’entretien de la ferme. Au fil des saisons, les collégiens sèment, plantent, récoltent le fruit de leur travail et découvrent une passion qui bouleverse leur vie.
De :
En mars 2018, Nicolas Sarkozy passe deux jours en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le présumé financement libyen de sa campagne électorale de 2007. Il est mis en examen pour "trafic d'influence, corruption active et recel de violation du secret professionnel". Nicolas Sarkozy est soupçonné d'avoir perçu plusieurs millions d'euros de Muammar Kadhafi notamment par l'intermédiaire du sulfureux homme d'affaires Ziad Takieddine. Ce documentaire exceptionnel éclaire d'un jour nouveau cette affaire en explorant les relations entre l'ex-président de la République et le dictateur libyen. Du premier au dernier jour du quinquennat de Nicolas Sarkozy a plané l’ombre de l’homme politique libyen Muammar Kadhafi. Grâce à des images inédites et aux témoignages des acteurs de cette histoire, tant du côté libyen que français, le documentaire revient sur la relation hors norme qui s’est établie entre Kadhafi et l’ancien président de la République, et permet de comprendre ce qui s’est véritablement joué entre le dictateur et l’ex-chef de l’Etat français. Une histoire qui apporte un éclairage nouveau sur la personnalité de l’un et de l’autre, mais aussi sur leur exercice du pouvoir.
De :
Vous aimez House of Cards ? Vous allez voir que la réalité dépasse carrément la fiction. C’est ce que révèle le nouveau documentaire événement de Spicee « Unfair Game » : l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche ne s’est pas jouée à la loyale. Elle est le fruit d’une incroyable tromperie. Mensonge, dissimulation, manipulation : le triptyque qui explique la victoire de Trump. Le réalisateur Thomas Huchon a mené une enquête de plusieurs mois pour comprendre les ressorts cachés du scrutin présidentiel américain. Le résultat est stupéfiant.
C’est une histoire effroyable. Celle d’une brigade féminine qui sévit dans les territoires occupés par Daech. Ces femmes mordent pour faire respecter les lois de l’Etat Islamique ! Une main dénudée, un maquillage visible, un tissu mal placé… le moindre écart est immédiatement sanctionné d’un coup de dents. Camille Courcy, jeune journaliste de 27 ans, couvre la bataille de Mossoul depuis des mois lorsqu’elle entend parler de ces femmes pour la première fois. Celles que l’on appelle les « mordeuses ». Membres de la Hisbah, la police religieuse de Daech, ce sont des femmes privilégiées, souvent mariées à des combattants. Combien sont elles ? Quel est le nombre de leurs victimes ? Pourquoi ce mode opératoire ? Intriguée, notre journaliste est partie enquêter sur cette histoire dont personne ne parle. Des camps de réfugiés aux prisons irakiennes, elle découvre peu à peu l’ampleur du phénomène mais surtout le mystère qui entoure ces femmes. L’enquête se révèle bien plus difficile que ce qu’elle aurait pu imaginer… Car parler de la femme arabe en Irak c’est tabou ! Camille Courcy nous livre ici un reportage passionnant sur une page totalement méconnue de cette guerre.
Spectateurs :  
De :
Numéros porte-bonheur, initiales... les plaques d'immatriculation sont vendues aux enchères à Hong Kong. Et les prix atteignent des sommets. Jusqu'à 45 000 euros le bon numéro ! A ce tarif, la plaque devient carrément un objet de luxe. Allez, les enchères sont lancées !
Spectateurs :  
De :
La graine et le cratère, c’est l’histoire de deux copains aventuriers Damien et Tibo qui partent faire du fatbike (VTT à très grosses roues qui passe partout) sur les volcans du Nicaragua. Au delà de la performance sportive et des découvertes culturelles, nous nous sommes fixés un objectif : nous nourrir uniquement des fruits, légumes, herbes et graines que nous trouverons sur notre chemin. Car nous sommes des adeptes de l’alimentation vivante. Cette pratique alimentaire n’a recours qu’à des aliments crus et d’origine végétale. Tout au long de notre périple, nous serons soumis à un contrôle médical complet afin de valider la pertinence de ce régime alimentaire. Un documentaire où l’on découvrira plus largement si « manger vivant » a un impact sur la santé et l’environnement et si cela est compatible avec la pratique d’une activité physique intensive.
De :
C'est l'une des pages les plus oubliées de notre Histoire que ce film ouvre. L’histoire de familles qui confient leurs proches, malades et handicapés mentaux, aux bons soins de l’État. Et l’État n’en prend pas soin. Une histoire d’abandon, une histoire de fous, qui en a conduit 45.000 d’entre eux à la mort entre 1940 et 1945, dans des conditions atroces : ils sont morts de faim. Cet épisode sombre et honteux a été enfoui dans les profondeurs de notre mémoire collective, effacé des livres sur la guerre. 70 ans plus tard, la réalisatrice Elise Rouard a décidé de comprendre comment un tel drame national a pu être possible et pourquoi a-t'il été consciencieusement passé sous silence. Elle a entrepris de retrouver des soignants de l’époque, des familles de victimes aussi. Tous nous dévoilent ce drame que notre société a tout fait pour oublier.
De :
A l'extrême Ouest du Népal, à la bordure de la frontière indienne, se cache la somptueuse réserve naturelle de Shuklaphanta. Sur 300 km2, paons, rhinocéros, macaques, loutres, ours et tigres du Bengale vivent des jours paisibles dans un décor à couper le souffle. Mais une telle diversité a besoin d'être protégée. Pendant que l'armée lutte contre le braconnage, des associations tentent de sensibiliser les populations locales à l'importance de la conservation et de la protection des espèces vivants à Shuklaphanta. Le pays, qui sort à peine d'une guerre civile qui a causé de graves ravages, est l'un des plus pauvres au monde. Pourtant, grâce à la passion et au courage de ses protecteurs, le parc national a permis la réintroduction de plusieurs espèces qui avaient disparu de la région. Un tour de force pour les équipes d'ONG et d'associations qui travaillent sans moyens. A l'heure où la 6e extinction de masse des animaux menace la biodiversité, la réserve naturelle de Shuklaphanta montre la voie vers une cohabitation plus intelligente avec la nature. Dans ce documentaire contemplatif, aux images incroyables de beauté, Fabien Lemaire nous plonge dans une nature luxuriante à la rencontre des espèces qui la peuplent.
« C’est quoi le problème ? C’est nous ? ou c’est la France ? » C’est avec ces questions en tête que Mélissa, Hicham, Kevin et leurs camarades lycéens en Evry, en région parisienne, partent en voyage scolaire à Montréal, au Québec, LA destination à la mode pour les Français qui souhaitent partir de France et une des villes les plus cosmopolites au monde. Pour ces jeunes banlieusards de 18 ans, de toutes origines, religions et classes sociales, ce voyage est l’occasion de voir comment se vit la diversité ailleurs. La vie est-elle plus facile à Montréal quand on est issu(e) d’une minorité ? Pour le savoir, ils sillonnent la ville à bord d’un bus jaune, à la rencontre de jeunes de leur âge, de français installés sur place, d’universitaires et d’acteurs associatifs. Face à cet autre modèle de société, cette autre façon de vivre la diversité, ils s’interrogent sur leur propre identité, et dressent un portrait frais et revigorant de la France de demain !
Une aventure au fil de l’eau, entre montagnes, rivières et océans. Voilà l'idée principale d’Odisea, une expédition entreprise par le freesurfeur Damien Castera et le snowboardeur Mathieu Crepel en Alaska. Depuis les cimes enneigées jusqu'aux vagues glaciales de l’Océan Pacifique en passant par les rivières, les deux amis suivent le cheminement de l'eau en traversant des paysages sublimes. Chacun leur tour ils se font découvrir leur passion. Un voyage fait de rencontres, de moments d'amitié mais également de doutes face à la rudesse de la nature. Au départ du sommet du glacier Ridge of dream, les deux aventuriers descendent en snowboard des pentes vierges, raides et hostiles, puis sillonnent à bord de leur kayak des rivères jusqu'au Golfe d'Alaska où les deux rideurs surferont une eau à 8 degrés. Au delà d’une aventure sportive, cette expédition est aussi une mission d’observation dont l'objectif est la découverte. Découverte d'une destination sauvage et méconnue où l'humain est encore rare, découverte de l'interdépendance des environnements et mise en relief de la fragilité des écosystèmes.
C'est un voyage dans l’univers très fermé des chevaux reproducteurs et de leur étoile : Ready Cash, le cheval du siècle, deux fois vainqueur du prix d’Amérique et qui ne se contente pas de monter sur les podiums. L’étalon de tous les records, déchaîne toujours les passions et délie les bourses. En effet, des éleveurs viennent du monde entier pour récupérer son précieux sperme et ainsi tenter de donner naissance à de futurs champions. Et tout cela rapporte beaucoup, beaucoup d’argent. Près de 3 millions d’euros chaque année pour Ready Cash. Pas étonnant que l’on parle « d’étalon en or » dont les saillies se vendent au prix fort et ont un cours, comme une action à la bourse. Découvrez la fabrique insoupçonnée des champions du trot.
-12
De :
Depuis juin 2016, pas une nuit ne passe à Manille sans la découverte de plusieurs dizaines de corps criblés de balles. Ce sont tous des dealers ou consommateurs de shabu, cette « cocaïne du pauvre » qui ravage le pays. Ces morts ne sont pas les victimes d'une guerre déclenchée par les barons de la drogue mais par le président philippin lui-même. Rodrigo Duterte s'est lancé dans une croisade sans pitié pour éliminer tous les dealers. Et il sème la terreur : exécutions extra judiciaires, tueurs à gage... Il est même allé jusqu'à donner un permis de tuer à ses citoyens ! Si l’ONU a beau condamner cette guerre sanglante, le sulfureux président, lui, n’a aucune intention de s’arrêter là, la course aux statistiques continue…
Certains pensent qu’il faut être fasciné par la mort pour devenir croque-mort, mais au contraire, il faut aimer la vie ! Pour Sam, 23 ans et Antoine, 26 ans, tout ce qui compte c’est le skate. Mais pour payer les factures, ils sont devenus croque-morts. Un travail comme un autre pour eux. Mais surtout un métier qui embauche encore facilement puis qu’aucune formation n’est exigée. Quand ils ont postulé, on leurs a simplement balancé un costard et hop c’était parti. À un moment, ils ont été jusqu'à dix skateurs à bosser dans la même boîte de pompes funèbres. Un boulot qui leur permet d’avoir du temps à eux pour partir en road trip, rouler comme des fous et oublier tout le reste…
De :
Marvin Musquin est un gladiateur des temps modernes. Ce jeune Français de 26 ans, double champion du monde de motocross, dompte sa machine sous les hourras de la foule et risque sa vie en permanence. Très vite, ce prodige a conquis les coeurs et le respect des Américains. Mais il n’a pas voulu s’arrêter là. En véritable gladiateur, Marvin aime se faire peur et affronter des monstres de difficulté. Après être monté sur le podium plusieurs dizaines de fois en catégorie 250 centimètres cubes, le frenchy a décidé de passer un cap décisif : concourir dans la catégorie supérieure, en 450 Centimètres cubes. Un incroyable défi à relever !
« Je suis une femme musulmane, je porte le niqab et j’ai mis le feu à la salle ! ». Gisèle a 42 ans, deux enfants, et c’est une star montante de la scène metal au Brésil. Au pays du bikini, elle n’a aucun complexe à faire du trash metal… en niqab, tout simplement ! Convertie à l’islam en 2009, depuis trois mois, la musicienne ne sort jamais de chez elle sans son voile intégral et pratique une religion à la carte. Le port du niqab est pour elle, un choix personnel, une liberté. Gisèle le dit, elle se sentirait oppressée si on la forçait à s’habiller aussi « légèrement » que la plupart des brésiliennes. Selon la rockeuse, la France oppresse tout autant les femmes que les « tarés d’Afghanistan » en leurs interdisant de porter le niqab dans les lieux publics. Et le plus étonnant, c’est que son niqab ne dérange absolument personne au Brésil, et attirent plutôt les curieux et… les selfies, dans un pays qui ne compte que 3 millions de musulmans sur 200 millions d’habitants. Pour les membres de son groupe de metal, c’est elle la plus rock n’roll de tous : elle est la seule à se foutre complètement du regard des autres.
Qui sait exactement comment est né le PSG ? Qui sait combien sa création fut mouvementée ? Voilà ce que raconte ce film de 55 minutes signé Jean-Noël Touron et Sébastien Parraud. Il nous entraine à la fin des années 60. À cette époque, Paris, contrairement à toutes les capitales européennes, n’a pas de grand club de foot. On décide donc d’en bâtir un. Mais évidemment rien ne sera simple. Qui soutient le projet ? Qui imagine le club ? Pourquoi s’appelle-t-il ainsi ? Quels joueurs pour tenter l’aventure ?Ce documentaire retrace les quatre premières années du PSG, de 1969 à 1973. Ce sont quatre années épiques, pleines de surprises et de rebondissements qui verront le jeune club éclore, s’envoler, sombrer puis renaître de ses cendres. Vous allez découvrir pourquoi le PSG a bien failli ne pas exister et comment une poignée d’hommes, passionnés et obstinés, vont mettre toute leur énergie à faire vivre et grandir ce qui deviendra un des plus grands clubs de football du monde.
Silvana Lima est une des meilleures surfeuses au monde et pourtant aucune marque ne veut la sponsoriser. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle ne correspond pas aux canons de beauté de la surfeuse type. Elle n'est ni blonde aux yeux bleus, ni mannequin et elle n'est pas du genre à se mettre en string. Une injustice révélatrice de l’ambiance très sexiste qui règne dans le milieu du surf : les meilleures vagues sont réservées aux hommes pendant les compétitions. Et les femmes doivent faire leurs preuves sur absolument tout, jusqu’à mettre en avant leurs corps. Mais il en faut plus pour décourager Silvana qui n’en est pas à son premier combat. La surfeuse vient d’une des régions les plus pauvres du Brésil et a appris à surfer avec des planches de bois... Un portrait d'une femme hors du commun à voir absolument.
Spectateurs :  
Traverser les Etats-Unis au volant d’une grosse bagnole à la rencontre des Ricains qui votent Donald Trump. C’est le road trip qu’ont entrepris nos deux journalistes, Manon Heurtel et Sophie Przychodny, du Nord au Sud du pays pendant trois semaines. Leur objectif : découvrir pourquoi ils sont séduits par « Dangerous Donald » et comprendre ce que ses électeurs attendent vraiment de lui. Plus d’argent ? Des emplois ? L’expulsion des immigrés ? De « la loi et de l’ordre » ? En voiture Simone ! Première étape de ce road trip : Detroit. Déclarée en faillite en 2008, cette ville du Michigan, historiquement démocrate, pourrait-elle tomber amoureuse de Trump ?
Dans la communauté noire, c’est un phénomène en pleine expansion depuis plus de cinq ans. Preuve en est : sur internet des millions de contenus en parlent. Blogs, articles, vidéos vues plusieurs millions de fois ! Un phénomène qui a pour nom Nappy. Cela veut dire crépu en français. C’est surtout la contraction de "natural" and "happy" (naturelle et heureuse) : une tendance qui marque le retour au cheveu naturel chez les Afros. Jusqu’ici, la mode était de lisser ses cheveux crépus pour respecter les canons de la beauté occidentale. Désormais, fini les défrisages, les tresses et autres artifices qui détruisent le cuir chevelu. Place aux crinières de lionnes ! Mais être Nappy, ce n’est pas seulement une coquetterie, c’est aussi prendre confiance en soi, affirmer son identité et lutter contre le racisme ordinaire !
De :
Des concours de plats dans la piscine, du hard rock, des tatouages, des piercings, des cheveux décolorés et des centaines de litres de bière ! On est loin de l’image habituelle des croisières. Et pourtant, chaque année 3000 chevelus piercés et tatoués embarquent pour 5 jours sur un monstre marin de 70 000 tonnes. Cette année, le paquebot s’appelle le « Majesty of the Sea » et accueille la plus grande croisière métale du monde : la 70 000 tons of metal : destination la Jamaïque. Spicee a pris sa guitare Fender et s’est joint à cette bande d’allumés.
De :
15 ans après les événements tragiques du 11 septembre 2001, 66% des français pensent toujours « que l’on nous a caché des choses sur les attentats de New York » . Aujourd’hui encore, l’attentat le plus spectaculaire de l’Histoire continue de faire douter. La triste vérité est là : des millions de personnes à travers le monde ne croient pas à la réalité de ces attaques et à leur explication officielle. Elles sont à l’origine d’une foule de thèses paranoïaques les plus folles : « la CIA a tout organisé », « Israël est derrière le complot », « aucun avion ne s’est crashé sur le Pentagone » ou encore « il y avait des bombes dans les tours »…Un succès de ces théories d’autant plus troublant que la majorité d’entre-elles a été contredite et même déconstruite, par des journalistes, des scientifiques et aussi par la justice elle-même.
De :
Après la Birmanie, le Bostwana et l'Ukraine, pour son quatrième fashion trip, Spicee a choisi la Turquie. Un pays en pleine crise politique et identitaire depuis la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016. Mais cette crise ne date pas de ce putch avorté. Depuis plusieurs années, la Turquie est profondément divisée entre libéraux et conservateurs, religieux et laïcs. Une société schizophrène jusque dans la façon de s’habiller et de faire de la mode. C’est ce qui a attiré Audrey notre fashionista de l’extrême qui parcourt le monde avec une conviction : la mode est le reflet de la société. Et quel meilleur exemple de cette vision que la Turquie ? Là bas, la mode n’est pas qu’une affaire de style. Elle parle de liberté, de politique, de religion et d’interdits…
-12
La cigarette tue. Ça, tout le monde le sait ou à peu près. Ce que l'on sait moins, c'est qu'avant d'être roulé et fumé par des millions de personnes à travers le monde, le tabac a déjà fait des ravages... chez ceux qui le cultivent. Pour booster leurs rendements, les champs de tabac sont aspergés de Round Up, un pesticide produit par la firme Monsanto très « probablement cancérigène » selon une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Lésions, malformations congénitales graves, maladies de peaux… les premières victimes sont souvent les enfants des cultivateurs. Dans certaines régions les taux de cancers sont cinq fois plus élevés que la normale. C'est ce que révèle cette enquête magistrale, réalisée dans les provinces de l'Argentine où l'on fait pousser le tabac.
De :
Dans ce numéro de Conspi Hunter, nous nous intéressons à une théorie du complot apparue au moment des attentats contre Charlie Hebdo. Le 7 janvier 2015, après avoir tué huit journalistes de la rédaction du journal satirique, les frères Kouachi abattent un policier dans la rue. La scène est filmée par un riverain et diffusée sur internet. Très rapidement, une théorie complotiste remet en cause la véracité de ce crime. La preuve selon cette thèse ? La vidéo ne laisse entrevoir aucune trace de sang sur la chaussée après que le policier ait été abattu. Dans ce reportage, nous allons vous montrer comment démonter cette thèse révoltante en trois questions. Vous verrez que bien souvent, pour ne pas se laisser embarquer par une théorie du complot, il suffit de se poser des questions de bon sens…
Spectateurs :  
De :
"Il y a deux ans, il m'est arrivé une histoire de dingue. Jamais je n'aurais imaginé une dinguerie pareille. Je me suis en effet retrouvé brusquement paraplégique suite à un accident vasculaire. Les médecins ne savent pas si je pourrai un jour remarcher. Dès le premier jour de mon hospitalisation, je ressens le besoin vital de faire un film pour raconter cette énorme tuile. Très rapidement, je rencontre aussi d'autres patients paraplégiques ou tétraplégiques dans les couloirs de l'hôpital. Faire ce documentaire pour raconter leur histoire et mon combat pour me remettre debout devient une obsession. Pendant, un an je vais donc tenir un journal de bord vidéo sur notre quotidien à l'hôpital. C'est ce journal que l'on découvre dans ce film de 80 minutes où je raconte le handicap à hauteur de fauteuil roulant. On rit, on pleure, on fait la rencontre de Cédric, Brice, Marius et Adrien tous paraplégiques ou tétraplégiques. Ils sont bouleversants et nous font aimer la vie. Tout le temps en train de se marrer, jamais en train de se plaindre malgré leur handicap. De mon côté, ce fut l'épreuve la plus dure de ma vie mais une aventure humaine exceptionnelle." Matthieu Firmin, réalisateur de "Lève-toi et marche" et rédacteur en chef de Spicee.