Spicee
Affichage :
Trier par :
Aux États-Unis, des enfants meurent faute de soins médicaux. Leurs familles font partie de communautés religieuses adeptes de la Foi Guérisseuse. Pour elles, seule la prière et Dieu doivent soigner ses membres. Interdiction de consulter un médecin. Au sein de ces communautés, le taux de mortalité est deux à trois fois plus élevé que la normale. Aujourd’hui, il existe vingt-cinq communautés et un peu moins d’un million de personnes qui pensent pouvoir être guéries par leur foi et la puissance de la prière. Une pratique qui a entraîné de nombreux décès évitables. Pourtant, les parents responsables de ces négligences médicales ne peuvent pas être poursuivis. Depuis les années 1970, deux articles présents dans les lois de la moitié des états protègent ceux qui pensent que la Foi seule peut guérir. Actes criminels envers les enfants, non-assistance et homicides involontaires, ces agissements sont protégés. Au nom de la liberté religieuse. D’anciennes victimes de ces églises sectaires se sont organisées et dénoncent à travers le pays des faits similaires : coercition, isolement, niveau élevé de mortalité infantile. Leur but : faire changer les articles de loi responsables de ces morts évitables et protéger les plus jeunes.
De :
« Des voleurs, des violeurs, des criminels », jamais une communauté n’a été à ce point la cible d’attaques violentes et répétées de la part d’un président des États-Unis ! Cette communauté trainée dans la boue, c’est celle des Mexicains, celle pour laquelle Donald Trump a promis de bâtir un mur pour stopper son arrivée sur le territoire américain. Pire, le sémillant Donald a également annoncé qu’il voulait abroger le DACA, une loi voulue par son prédécesseur à la Maison Blanche et qui proposait de naturaliser tous les jeunes immigrés Mexicains et Latinos entrés clandestinement avec leurs parents aux États-Unis dès lors qu’ils pouvaient justifier d’un emploi ou d’un cursus scolaire. Trump voudrait en renvoyer 800 000 au Mexique, ce pays que la plupart d’entre eux ne connaissent qu’à travers les séries TV !
Dans leur combat pour l’égalité, la reconnaissance et le respect que mènent de nombreuses femmes à travers le monde, certaines ont choisi de le faire à travers la musique, l’engagement politique, ou l’action militante. Jena, jeune étudiante en marketing a décidé elle de mettre les gants et monter sur un ring. Ou plutôt rentrer dans une cage. Car Jena pratique le MMA (mixed martials arts) ou free-fight, l’une des disciplines les plus violentes du monde de la boxe. Surtout, Jena vit au Liban, un pays dirigé, contrôlé par et pour les hommes. Alors que certaines de ses camarades de classe rêvent d’une vie bien rangée au côté d’un mari riche, elle veut décider de son avenir débarrassé de toutes contraintes...
De l'investigation, des portraits et du lifestyle, voilà ce qu'est Spicee ! Un nouveau média actuel vous présentant des reportages et des documentaires sur divers sujets. Des Américains qui ont voté Trump (Welcome to Trumpland) au parcours d'une jeune boxeuse au Liban (Out of the Cage) en passant par un portrait de champion de motocross (Gladiator), Spicee, c'est bon quand ça pique !
De :
Vous aimez House of Cards ? Vous allez voir que la réalité dépasse carrément la fiction. C’est ce que révèle le nouveau documentaire événement de Spicee « Unfair Game » : l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche ne s’est pas jouée à la loyale. Elle est le fruit d’une incroyable tromperie. Mensonge, dissimulation, manipulation : le triptyque qui explique la victoire de Trump. Le réalisateur Thomas Huchon a mené une enquête de plusieurs mois pour comprendre les ressorts cachés du scrutin présidentiel américain. Le résultat est stupéfiant.
De :
Des concours de plats dans la piscine, du hard rock, des tatouages, des piercings, des cheveux décolorés et des centaines de litres de bière ! On est loin de l’image habituelle des croisières. Et pourtant, chaque année 3000 chevelus piercés et tatoués embarquent pour 5 jours sur un monstre marin de 70 000 tonnes. Cette année, le paquebot s’appelle le « Majesty of the Sea » et accueille la plus grande croisière métale du monde : la 70 000 tons of metal : destination la Jamaïque. Spicee a pris sa guitare Fender et s’est joint à cette bande d’allumés.
De :
15 ans après les événements tragiques du 11 septembre 2001, 66% des français pensent toujours « que l’on nous a caché des choses sur les attentats de New York » . Aujourd’hui encore, l’attentat le plus spectaculaire de l’Histoire continue de faire douter. La triste vérité est là : des millions de personnes à travers le monde ne croient pas à la réalité de ces attaques et à leur explication officielle. Elles sont à l’origine d’une foule de thèses paranoïaques les plus folles : « la CIA a tout organisé », « Israël est derrière le complot », « aucun avion ne s’est crashé sur le Pentagone » ou encore « il y avait des bombes dans les tours »…Un succès de ces théories d’autant plus troublant que la majorité d’entre-elles a été contredite et même déconstruite, par des journalistes, des scientifiques et aussi par la justice elle-même.
De :
Après la Birmanie, le Bostwana et l'Ukraine, pour son quatrième fashion trip, Spicee a choisi la Turquie. Un pays en pleine crise politique et identitaire depuis la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016. Mais cette crise ne date pas de ce putch avorté. Depuis plusieurs années, la Turquie est profondément divisée entre libéraux et conservateurs, religieux et laïcs. Une société schizophrène jusque dans la façon de s’habiller et de faire de la mode. C’est ce qui a attiré Audrey notre fashionista de l’extrême qui parcourt le monde avec une conviction : la mode est le reflet de la société. Et quel meilleur exemple de cette vision que la Turquie ? Là bas, la mode n’est pas qu’une affaire de style. Elle parle de liberté, de politique, de religion et d’interdits…
Silvana Lima est une des meilleures surfeuses au monde et pourtant aucune marque ne veut la sponsoriser. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle ne correspond pas aux canons de beauté de la surfeuse type. Elle n'est ni blonde aux yeux bleus, ni mannequin et elle n'est pas du genre à se mettre en string. Une injustice révélatrice de l’ambiance très sexiste qui règne dans le milieu du surf : les meilleures vagues sont réservées aux hommes pendant les compétitions. Et les femmes doivent faire leurs preuves sur absolument tout, jusqu’à mettre en avant leurs corps. Mais il en faut plus pour décourager Silvana qui n’en est pas à son premier combat. La surfeuse vient d’une des régions les plus pauvres du Brésil et a appris à surfer avec des planches de bois... Un portrait d'une femme hors du commun à voir absolument.
Spectateurs :  
Dans la communauté noire, c’est un phénomène en pleine expansion depuis plus de cinq ans. Preuve en est : sur internet des millions de contenus en parlent. Blogs, articles, vidéos vues plusieurs millions de fois ! Un phénomène qui a pour nom Nappy. Cela veut dire crépu en français. C’est surtout la contraction de "natural" and "happy" (naturelle et heureuse) : une tendance qui marque le retour au cheveu naturel chez les Afros. Jusqu’ici, la mode était de lisser ses cheveux crépus pour respecter les canons de la beauté occidentale. Désormais, fini les défrisages, les tresses et autres artifices qui détruisent le cuir chevelu. Place aux crinières de lionnes ! Mais être Nappy, ce n’est pas seulement une coquetterie, c’est aussi prendre confiance en soi, affirmer son identité et lutter contre le racisme ordinaire !
Certains pensent qu’il faut être fasciné par la mort pour devenir croque-mort, mais au contraire, il faut aimer la vie ! Pour Sam, 23 ans et Antoine, 26 ans, tout ce qui compte c’est le skate. Mais pour payer les factures, ils sont devenus croque-morts. Un travail comme un autre pour eux. Mais surtout un métier qui embauche encore facilement puis qu’aucune formation n’est exigée. Quand ils ont postulé, on leurs a simplement balancé un costard et hop c’était parti. À un moment, ils ont été jusqu'à dix skateurs à bosser dans la même boîte de pompes funèbres. Un boulot qui leur permet d’avoir du temps à eux pour partir en road trip, rouler comme des fous et oublier tout le reste…
Qui sait exactement comment est né le PSG ? Qui sait combien sa création fut mouvementée ? Voilà ce que raconte ce film de 55 minutes signé Jean-Noël Touron et Sébastien Parraud. Il nous entraine à la fin des années 60. À cette époque, Paris, contrairement à toutes les capitales européennes, n’a pas de grand club de foot. On décide donc d’en bâtir un. Mais évidemment rien ne sera simple. Qui soutient le projet ? Qui imagine le club ? Pourquoi s’appelle-t-il ainsi ? Quels joueurs pour tenter l’aventure ?Ce documentaire retrace les quatre premières années du PSG, de 1969 à 1973. Ce sont quatre années épiques, pleines de surprises et de rebondissements qui verront le jeune club éclore, s’envoler, sombrer puis renaître de ses cendres. Vous allez découvrir pourquoi le PSG a bien failli ne pas exister et comment une poignée d’hommes, passionnés et obstinés, vont mettre toute leur énergie à faire vivre et grandir ce qui deviendra un des plus grands clubs de football du monde.
De :
Dans ce numéro de Conspi Hunter, nous nous intéressons à une théorie du complot apparue après les attentats contre Charlie Hebdo. Le 7 janvier 2015, la voiture des deux terroristes qui ont pris d’assaut les locaux du journal satirique est filmée par un habitant depuis sa fenêtre. Dans cette vidéo, les rétroviseurs du véhicule apparaissent de couleur chromée. Une heure et demi plus tard, la voiture est retrouvée, abandonnée dans le 19ème arrondissement. Cette fois-ci, des photos font ressortir les rétroviseurs en noir. Pour les conspirationnistes, c’est la preuve d’une mise en scène, d’un complot. Dans ce reportage, nous allons vous montrer comment démonter cette thèse en trois questions. Vous verrez que bien souvent, pour ne pas se laisser embarquer par une théorie du complot, il suffit de se poser des questions de bon sens…
Spectateurs :  
De :
Skid Row. C'est un quartier de Los Angeles qui compte plus de 3000 Sans Domicile Fixe. Une foule de miséreux vivant dans l'indifférence générale bien loin des fastes de Hollywood Boulevard... Mais un homme  a décidé de leur venir en aide : Elvis Summer, 38 ans, un punk à la crête iroquois rouge pétant ! Elvis leur fournit nourriture, boissons et vêtements mais surtout... des petites maisons fabriquées dans son garage.Pour environ 500 dollars et cinq jours de travail, il bricole des petites bicoques roulantes dans lesquelles les SDF pourront s'abriter des intempéries du froid mais aussi se protéger des agressions qui sont légions dans ce quartier. Un véritable changement de vie pour ces Sans Domicile Fixe comme nous le raconte Smokie, une homeless de 60 ans. Elle explique que désormais elle peut dire à ses amis qu'elle a un "chez elle". Pour Elvis, c'est une manière de redonner de l'espoir et de la dignité à ces gens qui ont tout perdu. Le Punk des SDF, c'est le nouveau sujet de Nicolas Boero.
Le 11 septembre 2001, deux avions de ligne percutent le World Trade Center, faisant 2790 morts. Quelques heures plus tard, un appareil s’écrase sur le Pentagone et un quatrième appareil se crache dans un champ en Pennsylvanie. Ces attentats ont traumatisé les Etats-Unis et le monde entier. En mars 2002, le Français Thierry Meyssan est l’un des premiers à remettre en doute l'attaque du Pentagone. Selon lui, ce serait le président George Bush lui-même qui aurait fait tirer un missile contre le ministère de la Défense. Après ces dires, des sites Internet américains remettent en cause l'attaque des tours jumelles. Des internautes affirment que la Maison-Blanche aurait dynamité intentionnellement le World Trade Center pour justifier la guerre en Irak. Sur quoi reposent ces théories qui séduisent l'opinion ?
De :
Dans ce nouvel épisode de Fashionista, on a moins envie de rigoler que d’habitude… Cette fois-ci, Audrey, notre spécialiste de la mode, est en Ukraine. Depuis février 2014, le pays est déchiré par une guerre civile qui oppose le gouvernement central à une rébellion séparatiste pro-russe dans le sud-Est du pays. Une guerre qui déstabilise toute l’Europe, qui a fait près de 8000 morts… et ruiné l’économie. Malgré cette actualité tragique, la mode est en pleine expansion en Ukraine. Alors Audrey est partie à la rencontre de ces designers qui se battent pour leur pays mais à coup de ciseaux et de machines à coudre
De :
La Colombie, Victor Kiswell n’y est pas venu pour y chercher des clichés. La drogue, les Farcs, la violence, ce n’est pas son sujet. Ce qui intéresse ce chercheur de disques vinyles, c’est la Cumbia. Un genre musical né au 17ème siècle dans ce pays coincé entre le Pacifique et les Caraïbes. La Cumbia, c’est une fusion entre les tambours des esclaves africains, la mélodie des Amérindiens et l’harmonie des Conquistadors. Tombée en désuétude avec le temps, elle est redevenue à la mode depuis les années 2000 et résonne aujourd’hui dans les discothèques branchées du monde entier. La quête de Victor, ce sont les racines africaines de cette musique.
En France, le barbecue, c'est un petit tas de charbon sur lequel on fait griller tant bien que mal, des côtes de boeuf ou des chipolatas dans une atmosphère bon enfant. Au Texas, rien à voir. La viande est fumée pendant 24 heures dans de grands fours. Là-bas, le barbecue (BBQ) n'est pas une distraction, c'est un art de vivre. Cela fait partie de l'ADN de tout bon Texan qui se respecte. Il y a même des compétitions pour élire le meilleur BBQ de l'année. Un Frenchie s'est pris de passion pour cet art de la table made in USA. Thomas Abramowicz vient d'ouvrir à Paris, The Beast, le premier BBQ à la texane. L'aboutissement d'une longue formation faite chez les meilleurs restaurant barbecue du Texas. Pour Spicee, il repart sur la terre promise du BBQ...
De :
C’est une saisie record qu’ont effectuée le lundi 26 octobre les douanes libanaises : plus de deux tonnes de Captagon dans les valises d'un prince saoudien à l'aéroport de Beyrouth. Il s'apprêtait à décoller pour Riyad, la capitale de l'Arabie Saoudite. Là-bas, cette pilule, qui ne coûte que quelques centimes de dollars au Liban, se revend plus de 20 dollars pièce. Et plus de 55 millions de doses y sont saisies chaque année.  Quelle est donc cette mystérieuse drogue ? Plus de peur, plus de fatigue… Les combattants partent au front la fleur au fusil ! Merci au Captagon. En plein chaos Syrien, cette amphétamine inonde le Moyen-Orient, les saisies explosent et les caisses de Daesh se remplissent. Edifiante enquête en Jordanie de Julien Fouchet au cœur du trafic.
De :
Oubliez Londres, Milan et Paris. Ici c’est Rangoon, du style mais pas de snobs. La mode sent à la fois la pagode et le pogo. La junte a un peu lâché prise alors la jeunesse se lâche et les désirs se manifestent… à grands coups de ciseaux. Un film d'Audrey Chazal et Pascal Richter.
-10
De :
C’est une clé essentielle pour comprendre les conflits qui secouent le Moyen-Orient aujourd’hui. Cette clé, c’est l'affrontement légendaire entre deux branches de l’Islam, les Chiites d’un côté et les Sunnites de l’autre. Elle permet de décrypter bon nombre des tensions que connait aujourd’hui le monde musulman : pourquoi l’Iran, L’Arabie saoudite, le Qatar, se livrent ils une lutte sans merci en Syrie, en Irak, au Liban. D’où vient cet affrontement qui a fait des dizaines de milliers de morts en 10 ans dans le monde musulman ?