Qu'avez-vous envie de voir ?
S'inscrire à  la newsletter
Clara Sheller S01

Clara Sheller S01

6 programmes
à partir de
7.99€
location
pour 30 jours
Spectateurs :

Synopsis

Clara, 30 ans vit avec JP, son meilleur ami homo. Ils travaillent tous deux dans le même journal et n'arrêtent pas de se papouiller au point que tout le monde croit qu'ils sont ensembles. Un soir, assoiffés d'amour, ils se retrouvent dans le même lit... Découvrez absolument Clara Sheller, les 6 épisodes sont à 7,99 € pour 20 jours de location au lieu de 11,94 € ! Louez malin !

Contenu du pack

De :
Cadeau de la vie - J'avais passé une nuit magique à embrasser et caresser deux hommes : mon voisin Gilles et JP mon meilleur ami. Depuis cette folle nuit, Gilles ne nous a plus fait signe. Il ne nous restait plus beaucoup de solutions : il fallait l'oublier. Un soir en rentrant, Gilles m'a coincée dans l'escalier pour m'embrasser et me dire qu'on devait se revoir. On a commencé à le faire, en cachette de JP. Ce n'était pas de l'adultère, mais je voulais pas faire de mal à JP. C'est pourtant ce qui est arrivé, quand JP a découvert notre petit manège. Gilles venait de m'avouer qu'il m'aimait et qu'il voulait m'emmener avec lui au Japon. Suivre Gilles, c'était perdre mon meilleur ami, le seul qui avait été là et avait compté pour moi toutes ces années.
De :
A la recherche du prince charmant - Je m'appelle Clara, j'ai 30 ans, et à mon âge, une fille normale lave déjà les slips de son prince charmant. Lui c'est JP mon colocataire et meilleur ami homo qui fait mes lessives. Je travaille avec lui à l'Hebdo. Comme on nous voit arriver ensemble au journal, nous papouiller et nous chamailler sans arrêt, tout le monde croit qu'on est ensemble... Après avoir pris une veste chacun de notre côté, on s'est retrouvé un soir dans les bras l'un de l'autre.
De :
Intuition féminine - Après avoir envoyé balader mon père, j'ai reporté mon Oedipe sur mon rédacteur en chef, Bertrand. Très vite, ma relation de travail avec lui s'est muée en enfer érotique et s'est achevée par une nuit d'amour... totalement désastreuse. Il a suffit que je laisse JP seul pour qu'il se trouve un mec, un petit jongleur de rue immédiatement installé chez nous. Et, bizarrement, c'est mon père qui était là pour amortir le choc de la nouvelle : j'étais enceinte... Le père de ce petit être, beaucoup trop occupé à aimer un jongleur qui avait déjà décimé une bonne partie de notre vaisselle, était à mille lieux de se douter de quoi que ce soit.
De :
État secret - Trouver le meilleur moment pour annoncer à son meilleur ami homo qu'on est enceinte de lui, ça paraît a priori assez facile... Mais quand il est fou amoureux, c'est déjà moins évident. Alors on se dit que l'annoncer à sa meilleure amie c'est moins délicat, mais quand elle vient d'apprendre qu'elle ne pourra jamais avoir d'enfant, ça devient carrément impossible. Pour couronner le tout, il faut que ce soit à ce moment-là que la femme de votre frère accouche d'une petite fille dont vous êtes la marraine.
De :
14 juillet - De tous les grands choix qu'une fille doit parfois faire dans sa vie, garder un enfant ou pas devrait être le choix le plus difficile. Avoir mis JP au courant de la situation m'a au moins soulagée de la moitié du problème. Je savais au moins que cet enfant, ce serait avec lui ou rien... J'avais rencontré au baptême de ma filleule un copain de mon frère assez sexy, un type insupportable et sûr de lui et à qui je faisais visiblement beaucoup d'effet. Parce que j'avais soudain besoin de torturer un peu un mec pour me changer les idées, j'ai commencé à m'amuser avec lui pour me divertir et le rendre fou. Mais les préjugés, c'est comme les vêtements : quand ils finissent par tomber, ils peuvent vous réserver la surprise de votre vie.
De :
Oublier Paris - Parfois, une fille se demande comment elle va supporter sa vie ordinaire quand le matin d'avant, elle avait encore dans son ventre un enfant, et que le matin d'après, il n'y est plus... Alors quand JP a commencé à être franchement insupportable, je me suis tirée en vacances avec ma copine Jeanne pour faire la conne avec elle, comme au bon vieux temps quand on avait 17 ans... Sauf qu'au bon vieux temps, je n'avais pas avorté, et son mec David n'existait pas. Il a dû se sentir totalement exclu de notre délire régressif... il n'y a que ça qui explique qu'on le chope un soir avec une truie bouddhiste baba-coolo vulgaire hyper bien foutue.