Blindspot S01 SD
Blindspot S01 SD

Blindspot S01 SD

23 programmes
14.99€
7.49€
location
pour 7 jours
Location impossible
Blindspot S01 SD

Votre OS ou votre navigateur ne permettent pas la location.

Vous pouvez ajouter ce programme à vos favoris et le retrouver sur votre box de SFR dans le menu Vidéo à la Demande, rubrique Mon Club Vidéo.

Cliquer Ici pour mettre à jour le plugin Silverlight de votre navigateur.

Spectateurs :

Sur tous vos écrans

Synopsis

Une jeune femme amnésique est retrouvée totalement nue en plein milieu de Times Square à New York, recouverte de tatouages mystérieux, fraîchement réalisés. Un agent du FBI, chargé de l'enquête, suit les indices dispersés sur son corps, qui révèlent bientôt une conspiration de grande ampleur...

Contenu du pack

De :
New York. Un sac de sport suspect est découvert au beau milieu de Time Square. A l'intérieur, une jeune femme nue, en état de choc, dont le corps est entièrement recouvert de tatouages. L'un d'eux, dessiné sur son dos, n'est autre que le nom de l'agent du FBI, un certain Kurt Weller. Dépêché sur les lieux, Kurt Weller est perplexe. Il ne la connaît pas. Lors de son interrogatoire, le FBI comprend très vite qu'elle est atteinte d'amnésie, elle ne s'est plus qui elle est, elle n'a plus aucun souvenir. Avec l'aide de l'agent Patterson, Kurt Weller tente de déchiffrer le puzzle que constitue l'enchevêtrement des multiples tatouages et signes cabalistiques qui la recouvrent. C'est une sorte de carte au trésor dessinée sur sa peau. Qui est-elle ? D'où vient-elle ? Personne ne le sait. Ils découvrent alors qu'elle lit et parle le chinois en décryptant elle-même une phrase rédigée dans cette langue, tatouée derrière son oreille. Il s'agit d'un message indiquant une date et une adresse, celle de Chao, un jeune ingénieur résidant dans le quartier de Chinatown. Kurt Weller et son équipe emmènent l'inconnue tatouée sur place et la surnomment Jane Doe. Le jeune Chao est une piste, il va peut-être les aider à retrouver son identité. Mais un incident survient et la jeune femme va révéler des aptitudes exceptionnelles au combat. Le FBI se demande si Jane Doe n'appartiendrait pas à une unité d'élite…
De :
Patterson parvient à trouver une signification à l'un des tatouages de Jane. Son interprétation mène Kurt Weller vers le Major Arthur Gibson, un ancien pilote de chasse au Moyen-Orient. Cet homme a été rapatrié sur le sol américain après un stress post-traumatique. Intrigués, Jane Doe et Kurt Weller vont rencontrer cet homme qui leur fait comprendre qu'il n'a rien à leur dire. Mais quelques secondes plus tard, la maison de Gibson explose. Après enquête, cet ancien pilote n'aurait pas du tout été rétrogradé et aurait même été promu. Il était assigné à un programme de pilotage de drones top secret sur le territoire américain. Kurt est troublé car il pense qu'il connaissait Jane lorsqu'il était enfant, qu'elle s'appelait à l'époque Taylor Shaw... Pendant ce temps, la fillette d'un autre pilote est kidnappée et le colonel Powers, sous les ordres de laquelle Arthur Gibson pilotait à l'étranger, est tuée par un drone. Une course contre la montre s'engage pour découvrir le sens de ces agressions...
De :
Un homme, qui évoque des souvenirs à Jane, s'introduit dans sa résidence protégée, mais il est abattu par un inconnu avant même qu'il ait pu lui révéler son identité. Le FBI ne trouve aucune référence le concernant dans sa base de données. Peu après, trois braqueurs cagoulés attaquent une bijouterie. Dans leur fuite, l'un d'eux, prénommé Casey, est blessé. Patterson découvre que cet individu possède un tatouage des Navy Seals, un motif similaire à un de ceux portés par Jane. Le FBI apprend également que cet homme a été recruté à sa sortie de prison avec son frère, Travis, et leur ami Omar, par les Navy Seals. L'équipe du FBI se lance sur les traces de Travis, qui réussit à leur échapper. Ils se rendent à l'hôpital pour interroger Casey, quand un commando fait irruption pour le récupérer. Pendant ce temps, Patterson découvre qu'un autre tatouage de Jane correspond à un numéro de dossier du FBI. Avec la mort des trois braqueurs, Jane croit avoir perdu une chance de découvrir son identité. Mais une révélation surprenante va confirmer que Jane et Kurt se sont connus lorsqu'ils étaient enfants. Des analyses ADN vont révéler qu'elle est Taylor Shaw, une amie de Kurt Weller, qu'il a connu lorsqu'il avait une dizaine d'années et qui avait été portée disparue à cette époque. Depuis, vingt-cinq ans ont passé. Qu'est-il arrivé à Taylor Shaw ?
De :
Avec l'aide de David, Patterson décode le tatouage de Jane représentant deux feuilles qui s'entrecroisent. Il s'agit de l'adresse du CDC, un laboratoire où un scientifique respecté est mort deux ans plus tôt, dans une pièce contenant des échantillons de virus mortels. L'équipe du FBI se rend sur place et lors d'un protocole de sécurité, une lumière ultraviolette est projetée sur l'équipe. Cette lumière révèle des tatouages cachés sur le visage de Jane. Ils correspondent aux numéros d'identification des échantillons de virus très dangereux que le précédent directeur du laboratoire, aujourd'hui décédé, avait manipulés et qui ont disparu. Au moment où ils s'en aperçoivent, une alerte de sécurité est déclenchée par une chercheuse de ce laboratoire. Elle s'est enfuie en possession des flacons. Les enquêteurs découvrent qu'elle a provoqué de terribles épidémies à travers le monde en diffusant le contenu de ces fioles...
De :
Une prise d'otage a lieu dans un bâtiment administratif du Queens. L'adresse de l'organisme social figure sur l'un des tatouages de Jane, ce qui laisse penser qu'il s'agit d'une affaire bien plus complexe qu'il n'y paraît. Une fois sur place, Kurt Weller et son unité découvrent l'existence d'une arrière-salle lugubre dans laquelle trois otages ont été conduits. L'un d'eux est retrouvé mort, ainsi que deux agents de la CIA. Cette pièce est, en fait, une prison clandestine de la CIA et le braquage de ce bâtiment avait pour but de faire libérer l'un de leurs prisonniers, un certain Dodi, ingénieur pakistanais. Cet homme se révèle être en fait un indic de la CIA, un individu dangereux, capable de concevoir une bombe atomique...
De :
Un prince saoudien, en visite à New York, est victime d’un attentat. L’enquête démontre que sa voiture avait été localisée grâce à une application sur le smartphone d’un des assaillants, dont le logo du logiciel correspond à un motif tatoué sur la jambe de Jane Doe. Dans les bureaux du FBI, Patterson découvre que ce logiciel pirate a été conçu par la gagnante d’un concours de hackers, Ana, une jeune fille âgée de dix-sept ans. Au cours de son interrogatoire avec le FBI, celle-ci leur confie qu’elle croyait travailler pour la NSA, alors qu’elle a été dupée par un certain Shawn Palmer, un homme qui l’a recrutée sur internet. Sous couvert d’une société de cybersécurité, cet homme est en fait un escroc qui revend des logiciels malveillants à des organisations criminelles.
De :
Mayfair explique à Kurt qu’elle ne peut laisser Patterson se charger du dossier Guerrero car celui-ci est un ancien informateur du FBI dont elle dit avoir été la référente et qu’une guerre de gangs a poussé à prendre le maquis. Mais Patterson a localisé Guerrero à Draclyn, communauté marginale hostile au gouvernement. Mayfair y envoie Kurt, Jane, Reade et Zapata y enquêter sous prétexte de la réouverture d’une affaire ancienne. Le shérif du comté les met en garde : le secteur n’a pas de couverture téléphonique. L’équipe s’y rend quand même et appréhende Saul Guerrero. Mais traqués par des miliciens complices de celui-ci, ils partent à pied au cœur de la forêt, guidés par les indices des tatouages de Jane. Ceux-ci leur fournissent vivres, armes et munitions et les conduisent finalement à bord d’un hélicoptère que Jane parvient à faire voler sans difficulté.
De :
Deux agents de la 65e antenne de police de New York sont abattus en pleine rue. L'enquête est confiée à l'équipe de Mayfair. L'affaire semble liée à un règlement de compte avec la communauté locale, suite à des bavures de police récentes. Mais un tatouage de Jane éclaire l'enquête et l'oriente vers un scandale de corruption : plusieurs agents de la 65e antenne et le sommet de la hiérarchie ont exercé des pressions sur des célébrités.
De :
A Barcelone, un homme est torturé et assassiné par un couple de Bulgares. Intriguée par des lettres de même police de caractère disséminées parmi les tatouages de Jane, Patterson en déduit que leur combinaison pourrait avoir un sens. Après avoir examiné toutes les variantes, elle découvre que l’une d’elles forme un nom d’utilisateur pour un forum d’éleveurs de chiens et que les termes des messages, en apparence anodins, dissimulent un autre contenu. La dernière conversation propose un rendez-vous dans une maison abandonnée. L’équipe se rend sur place, surprend le couple de Bulgares, qui trouve la mort au cours d’une fusillade. Weller découvre une enveloppe contenant deux places de gala et un insigne. Au cours d’une deuxième fouille de la maison, une douzaine de passeports et un collier de diamants sont retrouvés. Patterson fait le lien entre l’homme assassiné à Barcelone et le couple de tueurs à gages à la recherche du frère de ce dernier, témoin à charge contre un parrain de la pègre.
De :
L’équipe aide tant bien que mal Patterson à surmonter la mort de David. Une empreinte trouvée sur le livre de la bibliothèque appartient à Roger Levkin, architecte renommé né en Russie et marié à Emily depuis dix ans. Le système de livre codé met l’équipe sur la piste de l’espionnage russe, issu de la guerre froide. Quand l’équipe débarque chez Levkin, celui-ci a pris sa femme en otage et se suicide avant d’être arrêté à l’aide d’une capsule venant d’une plante mortelle. En se faisant surprendre à la bibliothèque, David semble avoir déclenché l’éveil de cellules dormantes prêtes à accomplir une série de missions. Chez Levkin, Weller découvre la photo de Kate Williams, Russe d’origine, mariée à un courtier immobilier aisé, qui correspond au portrait de l’assassin de David. Elle-même est liée à Olivia Delidio, une Russe mariée à un célèbre journaliste du NYT, qui travaille au Queen’s Museum. Interrogée, elle avoue que la mission en cours était d’éliminer des détracteurs de la politique russe sur le sol américain.
De :
Patterson décode un tatouage de Jane, une suite numérique qui indique une latitude et une longitude. Weller et son équipe sont envoyés sur place, une île inhabitée qui abritait autrefois une mine et des usines maintenant désaffectées. Mais dans un vieux hangar, les agents du FBI retrouvent un avion de ligne disparu en vol il y a quelques mois. Des terroristes surgissent alors et les enlèvent. Il s'agit de membres du Dabbur Zann, la même organisation qu'ils avaient déjà combattue à New York. Les terroristes les enferment avec un groupe d'autres prisonniers, les passagers du vol détourné. Parmi eux, se trouve une chercheuse en aérospatiale que le Dabbur Zann force à travailler sur un nano-satellite capable de brouiller les satellites de l'armée américaine et qui pourra être lancé à bord de l'avion.
De :
Oscar cherche à convaincre Jane que ses amis du FBI ne la gardent dans leur équipe que pour servir leurs intérêts. Pour preuve de sa loyauté envers lui, elle doit échanger un stylo avec celui de Mayfair et le lui rapporter en contrepartie de réponses à ses questions sur son passé. Des tatouages de la jeune femme relancent l’équipe sur une nouvelle enquête. Un soldat abat des gardes à l’entrée d’un camp militaire. La vidéosurveillance permet de l’identifier. Il s’agit du sergent Nappier, déclaré mort depuis dix-huit mois dans une attaque à l’engin explosif en Iraq. L’équipe parvient à l’appréhender et découvre qu’il est sujet à des hallucinations dues à un cocktail de drogues, dont celle qui a été utilisée pour effacer la mémoire de Jane. Mais le service des enquêtes criminelles de l’armée exige du FBI qu’il leur soit remis et durant son transfert, le convoi est attaqué et il est kidnappé...
De :
Olivia Delidio est tuée par son avocate au moment où elle s’apprêtait à révéler au juge le nom d’une taupe infiltrée au sein du FBI. Jonas Fisher, inspecteur général de la police des polices, très désireux d’avoir le poste de Mayfair, débarque à grand fracas dans les locaux de l’équipe et confine tout le monde le temps de diligenter l’enquête. Il passe un à un chaque membre de l’équipe au détecteur de mensonges et annonce que l’espion est une femme, sans dire s’il soupçonne Mayfair, Tasha, Sloane ou Jane. Sloane fait venir un contact qu’elle a à l’ambassade russe, Roman Kozar, que Kurt fait entrer malgré le confinement avec l’aide d’Allison. Roman sert de chauffeur à des diplomates russes qui se livrent à la contrebande. Il tente d’identifier la taupe sur les centaines de photos que lui présente Patterson.
De :
Patterson décrypte un nouveau tatouage qui fait remonter à Ronnie, un condamné à mort dont l'exécution est prévu pour le lendemain. Après avoir longtemps clamé son innocence, Ronnie se dit à présent coupable du meurtre de sa petite amie, Paloma, une jeune mexicaine reconduite à la frontière et qui n'a plus jamais redonné signe de vie. D'autres femmes, elles aussi reconduites à la frontière, ont mystérieusement disparu. Leur point commun : le chauffeur qui conduisait le bus qui la ramenait au Mexique. Zapata demande à faire une infiltration et à se faire passer pour une clandestine. Kidnappée dans le bus, elle est emmenée dans une maison où des dizaines de jeunes femmes sont maintenues captives et agrémentent les soirées de riches hommes d'affaires. Les ravisseurs de Zapata lui ayant arraché son collier qui renfermait un GPS, comment l'équipe de Mayfair pourra-t-elle la retrouver et l'aider à démanteler ce réseau ?
De :
Oscar demande à Jane de placer un traceur GPS dans le véhicule de son équipe. Reade est agressé par un homme masqué qui le menace de tuer Sarah et Sawyer s’il persiste à enquêter sur la disparition de Carter. Lorsqu’il rencontre Mayfair au siège du FBI, celle-ci ne le croit pas quand il prétend que ses recherches l’ont conduit à une impasse. Un homme portant un masque de cochon s’introduit dans une galerie d’art contemporain. Après avoir neutralisé les caméras de surveillance, il découpe une toile de son châssis et l’emporte. L’équipe s’intéresse à l’affaire car le sujet du tableau volé est une reproduction d’un motif présent sur un tatouage de Jane. A la galerie, ils font la connaissance de Kristy, l’assistante d’un certain Zomo, un artiste qui cultive son mystère et que personne n’a jamais rencontré.
De :
Un fourgon blindé est attaqué au chalumeau et les gardes ainsi que le conducteur, tous Coréens, sont tués. Patterson relie le logo du camion à un des tatouages de Jane. Sur le corps d’un des gardes, un kit d’antidote au gaz sarin mène les enquêteurs sur la piste d’armes chimiques. Le braquage a eu lieu non loin du CMA, centre de recyclage militaire des armes chimiques, dirigé par le général Mark Sheridan.
De :
Patterson continue d'enquêter en secret sur un nouveau tatouage grâce à ce que lui murmure le fantôme de David, qu'elle revoit comme dans un rêve éveillé. Dans l'ancien appartement de David, elle récupère un indice. Elle se rend au laboratoire en pleine nuit et comprend que le tatouage à décoder est le taureau, qui a pourtant déjà servi à résoudre une précédente énigme. Un nouvel indice la conduit chez un brocanteur à qui elle raconte son histoire rocambolesque et qui la kidnappe dans le but d'en faire une victime sacrificielle. L'équipe de Mayfair s'inquiète de l'absence de Patterson au bureau, le lendemain matin. Zapata découvre qu'elle est venue au laboratoire durant la nuit et qu'elle a travaillé sur le tatouage du taureau. Tous les agents se lancent à sa recherche. Patterson parvient à s'échapper...
De :
Alors qu’il vient de subir une agression de la part de ses codétenus dans la prison où il purge une peine après son arrestation par les marshalls et le FBI, Rich Pointcom, un criminel et escroc du Dark Net, déclare vouloir coopérer avec eux. Il propose de leur livrer Sho Ahktar, considéré comme le banquier d’importantes organisations terroristes, en échange d’un régime carcéral plus clément, après l’arrestation de l’homme qu’il est le seul à pouvoir approcher. L’équipe doit participer au cambriolage du domicile de Turner, l’auteur du vol des tableaux du musée Gardner de Boston, perpétré vingt ans auparavant, pour que Rich propose une rencontre à Ahktar, grand amateur d’œuvres d’art. Mais pour ce faire, ils doivent déjouer un système de sécurité hors norme que Rich a parfaitement étudié. Malgré les réticences de Weller, Mayfair donne son accord à l’opération.
De :
Tasha décode un tatouage représentant les scores de l’équipe de football de la faculté d’Hudson, qui a fait l’objet d’une enquête pour fraude à la bourse d’études. Le coach Jones, responsable du programme athlétique de l'établissement, est l’ancien entraîneur de Reade. L’équipe se rend sur place, mais deux tireurs ouvrent le feu sur les étudiants et sèment la terreur dans tout le campus. L’un d’eux est Levi Hart, un athlète décidé à se venger du coach Jones, qui a abusé de lui et de son ami Tim durant leurs années d’entraînement, ainsi que d’autres étudiants. Reade tente de ramener Levi à la raison, mais il a piégé le lycée, faisant de nombreuses victimes.
De :
Une petite fille est retrouvée dans les rues de Chelsea. Elle semble plongée dans le mutisme le plus total et passe son temps à faire des dessins très réalistes, des paysages et des portraits. Borden parvient à s'attirer la confiance de cette petite autiste, dont on ne sait rien. On la soupçonne, pourtant, d'avoir un lien avec la famille du terroriste Ahmadi, qui pourrait préparer des actions sur le sol américain. L'un de ses dessins représente un immeuble dans lequel l'équipe de Weller se rend. Une femme, la maman de la petite Maya, y est retrouvée morte.
De :
Après le meurtre de Donna, Mayfair fait l'objet d'une enquête dirigée par Weitz, qui confisque tous les dossiers de son bureau. Peu de temps après, le bâtiment se trouve placé en confinement. L'équipe commence par croire qu'il s'agit d'un banal exercice d'urgence . Mais bientôt, elle comprend qu'elle est victime d'un piratage. Un couple de hackers paralyse les communications extérieures afin de télécharger la liste de tous les agents infiltrés du FBI, qu'ils espèrent vendre aux principaux cartels de la drogue. Grâce à Patterson, l'équipe parvient à localiser les deux individus et abattent la jeune femme. Mais son compagnon menace de provoquer la chute de tous les ascenseurs qu'il retient aux dernier étage...
De :
Pellington annonce à Weller qu’il va profiter de la mise à l’écart de Mayfair pour mettre fin à l’enquête concernant Jane alias Taylor Shaw, qu’il déclare désormais indésirable au sein du FBI. Kurt tente de persuader Mayfair, placée en résidence surveillée, de lui donner plus d’éléments sur Daylight. Mais celle-ci reste floue et se met en quête d’identifier le mystérieux inconnu de la photo, Oscar. Elle parvient à neutraliser son bracelet électronique et à contacter Reade pour lui demander de tracer un numéro. Reade accepte, aidé par Tasha. Un nourrisson est découvert devant les services de protection infantile, caché à l’intérieur d’un sac de sport. La petite fille porte un tatouage identique à un de ceux que porte Jane. Elle est la petite-fille de Peter Warren, ex-candidat à la présidentielle. L’équipe enquête à l’insu de Pellington et se rend à Arlington Park, où Edward, l’infirmier qui a déposé le sac, a rendez-vous avec sa belle-sœur, une avocate pénaliste. Mais au moment d’être appréhendé, Edward se fait tuer par un sniper. Bryce Warren, le père présumé du nourrisson, affirme ne rien savoir de l’enfant et montre à l’équipe son seul fils, Matthew, atteint d’une leucémie rare, pour laquelle il a besoin d’une greffe de moelle osseuse provenant d’un donneur génétiquement compatible.
De :
Weller est encore sous le choc de la mort de son père et de ses révélations avant son décès. Il apprend ainsi à sa sœur que leur père a tué Taylor Shaw. Jane traque Oscar. Reade, Zapata et Patterson se lacent à la recherche de Mayfair et découvrent ses secrets...